PME : comment élaborer un plan pour gérer votre trésorerie ?

Élaborer un plan de trésorerie est chose facile. Si vous êtes un débutant dans le métier, il existe des modèles en ligne que vous pouvez consulter. Un plan maintient un équilibre de gestion des entreprises. Il est donc indispensable pour éviter d’être dans le rouge.

C’est quoi un plan de trésorerie pour PME ?

Un plan de trésorerie d’une PME est un outil indispensable qui permet de suivre les sorties et les entrés d’argent dans votre entreprise. Il se présente sous forme de tableau de suivi que vous pouvez élaborer facilement. Comme ce dernier s’étale tout au long de l’année, vous pouvez vérifier que le budget prévu pour chaque mois est possible. L’objectif de ce plan de trésorerie est d’anticiper des éventuels problèmes de soldes négatifs. Si vous décidez de créer votre entreprise, il faut en disposer pour gérer tout type de décaissement et d’encaissement. Un équilibre de la trésorerie vous permettra d’éviter la faillite.

Pourquoi un PME doit élaborer un plan de trésorerie ?

Pourquoi un plan de trésorerie d’une PME est un élément vital ? Vous devez savoir que toute entreprise désirant de vivre longtemps doit disposer d’un plan financier pour faire face à une éventuelle difficulté. Il aura pour rôle de maintenir un bon équilibre tout au long de l’année et faire face aux imprévus. En tant que manager d’une entreprise, vous devez disposer de ce plan car il vous procurera une gestion sereine même en cas de problème. En effet, il vous permet de garder un œil sur la santé de votre entreprise. Vous pouvez ainsi vous préparer et faire fonctionner toutes les activités de votre entreprise normalement sans soucis.

Comment faire pour élaborer un plan de trésorerie pour PME ?

En premier lieu, ce dernier doit contenir la situation financière de trésorerie d’une PME en début de cycle. Vous devez bien vérifier auprès de votre banque pour que les deux coïncident et éviter les erreurs. Ensuite, les encaissements et les décaissements prévus dans le cadre de votre activité. Les encaissements concernent les chiffres d’affaires TTC, les sommes obtenus grâce aux prestations de services et les emprunts bancaires. Pour les décaissements, ils concernent les sommes déboursés tout au long de l’année pour les impôts, les salaires du personnel, les achats, etc. Et enfin, le solde de fin du mois ne doit pas être négatif.  Vous devez ainsi bien vérifier que votre PME ne rencontrera pas de solde négatif jusqu’à la fin de l’année.

Quel style de management adopter et pourquoi ?
Quels sont les logiciels de gestion incontournables pour une PME ?